Budget 2017: FleetCarma reçoit du financement pour soutenir les infrastructures vertes

Le gouvernement du Canada continue de soutenir les infrastructures vertes dans le secteur des transports en appui aux efforts déployés à l’échelle du pays pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), soutenir la technologie canadienne et créer de bons emplois pour la classe moyenne.

Dans son budget de 2017, il propose d’investir 21,9 milliards de dollars sur 11 ans dans des infrastructures vertes, notamment dans un réseau national d’électricité et de carburants de remplacement, en appui à l’objectif de réduction des émissions de GES fixé dans le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. Ces investissements proposés dans les réseaux de ravitaillement non traditionnels, les projets de démonstration de technologies, les normes d’efficacité énergétique, les projets de démonstration des énergies renouvelables et les réseaux électriques intelligents créeront de l’emploi tout en réduisant les émissions de GES. Du soutien financier aux infrastructures vertes est aussi proposé pour réduire le recours au diesel dans les localités éloignées et pour aider les populations à composer avec les effets des changements climatiques.

Aujourd’hui, le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Jim Carr, a souligné cet investissement et a annoncé 3,25 millions de dollars pour une technologie d’information destinée aux véhicules électriques et à carburants de remplacement, en appui à la stratégie du gouvernement pour rendre nos transports plus écologiques et plus efficients. Soutenue financièrement par le budget de 2016, cette technologie conçue par FleetCarma, société d’écotechnologie d’information et de communication de Waterloo, permet de collecter des données quand elle est installée dans un véhicule électrique et de gérer la recharge au travail.

Approfondissant l’action du budget de 2016, qui consacrait 62,5 millions de dollars sur deux ans aux infrastructures pour les véhicules électriques et à carburants de remplacement, le budget de 2017 propose un investissement additionnel de 120 millions de dollars dans des projets de démonstration de technologies et dans un réseau national d’infrastructures pour la recharge des véhicules ou leur ravitaillement en gaz naturel ou en hydrogène.

Matt Stevens, membre de MÉC et de son CA, et président-directeur général de FleetCarma affirme: « Les ventes de véhicules électriques sont en hausse et FleetCarma reçoit de plus en plus de demandes de la part de services publics qui veulent obtenir les données de recharge réelles de leurs aires de service. Les services publics ont absolument besoin de ces données pour prendre des décisions éclairées au sujet de leurs infrastructures et être en mesure d’offrir une expérience satisfaisante aux conducteurs qui rechargent leur véhicule électrique. Nous sommes reconnaissants envers le gouvernement de soutenir ce projet, qui permettra de fournir les données nécessaires aux services publics et de faire la démonstration de méthodes innovatrices de recharge des véhicules adaptées aux immeubles résidentiels et aux lieux de travail. »