L’Ontario dépose son budget 2022

Le gouvernement de l’Ontario a déposé le jeudi 28 avril son budget 2022, Le plan de l’Ontario pour bâtir (document complet ici). Le ministre des Finances, Peter Bethlenfalvy, a révélé l’état des finances provinciales environ une semaine avant que la province la plus peuplée du Canada ne commence une campagne électorale. Étant donné que le document n’aura pas le temps de passer par l’Assemblée législative avant sa dissolution, le budget est largement considéré comme une plateforme électorale chiffrée – une indication des plans financiers du Parti Progressiste-Conservateur du premier ministre Doug Ford, s’il reçoit un nouveau mandat des électeurs ontariens. Mobilité électrique Canada a entrepris un examen complet de ces plans du point de vue de l’électrification du secteur des transports en Ontario.

Le document budgétaire réaffirme les engagements à faire progresser la Stratégie des minéraux essentiels de l’Ontario et à développer la chaîne d’approvisionnement depuis l’exploration et l’exploitation minière jusqu’au traitement des matériaux, à l’assemblage des batteries et à la fabrication des VE. Il souligne un milliard de dollars pour soutenir l’infrastructure essentielle héritée du passé, comme les routes toutes saisons menant au Cercle de feu; 12 millions de dollars sur trois ans pour créer un volet sur les minéraux essentiels dans le cadre du Programme d’exploration junior de l’Ontario; et 5 millions de dollars sur deux ans pour un Fonds d’innovation pour les minéraux essentiels afin d’aider l’industrie minière, le milieu universitaire, les jeunes entreprises et les entreprises de recherche et développement à collaborer pour mettre au point de nouvelles façons novatrices d’extraire et de traiter les minéraux essentiels.

Ailleurs dans la chaîne d’approvisionnement des VE, l’Ontario a annoncé qu’il contribuerait jusqu’à 500 millions de dollars pour soutenir l’investissement de 1,8 milliard de dollars d’ArcelorMittal Dofasco à Hamilton pour remplacer ses fours à coke et ses hauts fourneaux alimentés au charbon par de nouveaux fours à arc électrique à faibles émissions. La province a également recapitalisé son Programme d’avantage énergétique du Nord (PAEN) pour aider à stabiliser les tarifs d’électricité industriels et assurer la conversion d’Algoma Steel au four à arc électrique. Ces investissements devraient catalyser la production ontarienne d’acier à faible teneur en carbone et améliorer les avantages environnementaux et la compétitivité de cet intrant clé pour la production de véhicules électriques.

Le budget 2022 met également en évidence d’importants investissements récents du côté de l’offre pour attirer les fabricants de véhicules et de batteries dans la province. Au cours des 18 derniers mois, le secteur automobile de l’Ontario a bénéficié de plus de 12 milliards de dollars de nouveaux investissements pour les mandats de production de nouveaux véhicules et la fabrication de batteries. Le gouvernement provincial a soutenu ces projets, dans certains cas avec des sommes non divulguées (comme dans le cas de l’installation de fabrication de batteries en coentreprise par Stellantis et LG Energy Solutions), et dans d’autres avec des montants définis (par exemple, 259 millions de dollars pour réoutiller les usines GM d’Ingersoll et d’Oshawa; 295 millions de dollars pour le complexe d’assemblage de véhicules de Ford à Oakville; et 131,6 millions de dollars pour moderniser l’usine Honda d’Alliston pour la production d’hybrides). Ces financements publics sont effectués en l’appui de la phase 2 de la stratégie automobile de l’Ontario de novembre 2021, Plan Piloter la prospérité, dont l’objectif phare à moyen terme est de construire au moins 400 000 véhicules électriques et hybrides (soit environ 20 à 33 % de la production annuelle totale de véhicules) d’ici 2030.

Enfin, le gouvernement de l’Ontario s’engage à verser 91 millions de dollars pour le déploiement de bornes de recharge publiques pour les VE dans divers endroits, et a créé le Fonds pour la connectivité ne milieu rural afin de soutenir l’installation de ces bornes dans les collectivités rurales. En prévision de la croissance à long terme de la charge dans le secteur de l’électricité, due en partie à l’électrification croissante des véhicules, le Plan de l’Ontario pour bâtir prévoit également un milliard de dollars jusqu’en 2030 pour accélérer le développement de cinq lignes de transmission dans le sud-ouest de l’Ontario.

Voir notre résumé complet ici. (en anglais)