Notre Feuille de route fait parler d’elle

Paru le 4 avril dans La Presse, un article par Sébastien Templier fait état des principales recommandations au gouvernement fédéral proposées dans notre Feuille de route sur l’accélération du déploiement des véhicules électriques au Canada (2016-2020) afin de passer d’un marché d’acheteurs précoces vers un marché de masse.

  • Éduquer et sensibiliser. C’est l’une des recommandations qui soulève un problème constamment souligné par les convaincus de la première heure. Pour MEC, il est impératif de «sensibiliser le public». Il préconise la création d’un portail d’informations sur le web sur le sujet, le lancement d’une campagne nationale de communication sur les attributs des véhicules électriques et le financement d’un programme d’essais routiers à travers le pays. «Il faut essayer les véhicules électriques. Et souvent, les essayer, c’est les adopter», commente la PDG de MEC, Chantal Guimont.
  • Des subventions fédérales. Seuls la Colombie-Britannique, l’Ontario et le Québec ont à ce jour favorisé l’achat de véhicules électriques par l’intermédiaire de subventions et d’avantages fiscaux divers. L’une des grandes recommandations de MEC est que le gouvernement fédéral épaule ces provinces. L’association suggère ainsi que celui-ci verse 3000 $ à l’achat d’un véhicule électrique, somme qui s’ajouterait par exemple aux 8000 $ déjà versés par le gouvernement du Québec à un acheteur.
  • Favoriser la recharge au travail. À l’exception du Québec, la «recharge au travail est le parent pauvre à ce jour» au Canada. Pourtant, il est plus que pertinent de favoriser celle-ci dans l’éventualité d’une percée de la voiture électrique. «Après la recharge à la maison, le deuxième endroit où on risque d’avoir besoin de recharger, c’est au travail», confirme Chantal Guimont. MEC propose d’offrir aux entreprises «un incitatif financier fédéral d’un maximum de 3000 $ par borne, combiné lui aussi à un incitatif provincial existant».
  • Installer des bornes rapides. La dernière grande recommandation de Mobilité électrique Canada est d’installer sur le territoire canadien un minimum de 150 bornes de recharge rapide dans un couloir prédéterminé, précisément dans des lieux particulièrement dépourvus de points de recharge actuellement.

Retrouvez l’article complet sur le site Web de La Presse.