L’Ontario investit dans les technologies de pointe en matière de transport

Extrait du communiqué de presse de l’Ontario

La première ministre Kathleen Wynne a annoncé aujourd’hui que la province allouera 10 millions de dollars répartis sur quatre ans au Consortium de recherche et d’innovation en transport urbain au Canada (CRITUC).

L’industrie et des chercheurs universitaires collaborent par l’intermédiaire du CRITUC à développer la prochaine génération de technologies des transports pour ainsi réduire la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre (GES). Cela inclut de la recherche et du développement sur de nouvelles technologies comme les matériaux allégés et un logiciel autonome qui porte sur la présentation et la commercialisation. Cet investissement fait partie de la Stratégie de l’Ontario en matière de changement climatique et il soutient la transition vers une économie sobre en carbone.

Le CRITUC fait également équipe avec Brampton Transit pour diriger la mise au point de l’essai de démonstration panontarienne d’autobus électriques. Il s’agit d’un essai de démonstration à large échelle d’autobus qui ne produisent pas d’émissions polluantes et qui font partie de sept organismes de transports en commun. Ce projet requerra la participation de bon nombre de partenaires, qu’il s’agisse d’organismes de transports en commun, de compagnies de services publics ou de fabricants d’autobus pour démontrer comment les autobus électriques peuvent aider la province à atteindre ses objectifs en matière de GES.