La loi sur les carburants à faible teneur en carbone de la Colombie-Britannique soutient l’infrastructure de recharge des VE

Mobilité électrique Canada accueille favorablement la modernisation de la norme sur les carburants à faible teneur en carbone de la Colombie-Britannique (BC-LCFS) par le biais du projet de loi 15 (Low Carbon Fuels Act) récemment déposé. La nouvelle loi, qui a reçu la sanction royale le 2 juin, aide à clarifier le rôle que joue le ravitaillement en électricité dans la réduction des émissions du secteur des transports de la Colombie-Britannique. Une fois que ses règlements d’application seront proposés et publiés plus tard cette année, la Low Carbon Fuel Act appuiera non seulement le déploiement d’une infrastructure essentielle de recharge des véhicules électriques dans toute la province, mais elle offrira également aux entreprises et aux consommateurs de la Colombie-Britannique de nouvelles possibilités de réduire considérablement leurs coûts de carburant en utilisant un carburant électrique propre, produit en Colombie-Britannique.

En consolidant une décennie d’apprentissage à partir de l’expérience de premier plan de la Colombie-Britannique en matière de réduction de l’intensité carbonique des carburants, la nouvelle législation renouvelle la certitude du public quant au rôle du programme en tant qu’élément central de la stratégie provinciale en matière de climat. Parmi diverses caractéristiques positives, le projet de loi 15 clarifiera et élargira l’accès au marché des crédits qui est le cœur battant de la politique, soutiendra l’adoption des véhicules électriques en clarifiant les rapports de crédit pour les fournisseurs de recharge de véhicules électriques, et stimulera de nouveaux investissements dans les infrastructures à faible teneur en carbone et de ravitaillement en carburant électrique dont nous avons tant besoin. De plus, en consolidant l’approche de la province axée sur le marché pour décarboniser le transport, elle favorisera ces résultats sans qu’il en coûte quoi que ce soit au trésor public, car la valeur des crédits provient du marché de la conformité et non des recettes publiques.

La recharge des véhicules électriques a permis de réaliser plus d’un sixième des réductions cumulatives d’émissions de gaz à effet de serre attribuables au BC-LCFS au cours de sa première décennie, et on s’attend à ce que le BC-LCFS continue d’être la politique qui contribue le plus aux objectifs climatiques CleanBC de la province. MÉC applaudit le travail acharné et les progrès réalisés à ce jour par le ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Innovation à faible teneur en carbone, et nous avons hâte de voir la part de l’énergie électrique abordable dans le système de transport de la Colombie-Britannique atteindre de nouveaux sommets dans les années à venir. Étant donné l’importance de cette politique pour les objectifs climatiques de la Colombie-Britannique, nous attendons également avec impatience les discussions à court terme sur les futures mises à jour du programme afin de s’aligner sur les ambitions réglementaires énoncées par la province dans sa feuille de route pour 2030.