du 6 au 9 mai 2019

Hôtel Le Concorde, Ville de Québec, QC

RENDU POSSIBLE GRÂCE À

7:30 – 8:30

Petit déjeuner

08:30 – 10:00

Séance plénière d’ouverture


Louis Tremblay, Président-directeur général, FLO

Louis Tremblay est président et chef de la direction d’AddÉnergie et de sa filiale FLO. Un précurseur de la mobilité électrique au Canada, il a cofondé AddÉnergie en 2009 alors qu’il étudiait encore à l’Université Laval (Québec). Au fil des années, M. Tremblay s’est imposé comme une personnalité influente et respectée dans l’industrie du véhicule électrique (VÉ), tandis qu’il positionnait son entreprise en tant que chef de file nord-américain en solutions de recharge de VÉ et opérateur du plus grand réseau de recharge au Canada. Aujourd’hui, il dirige une compagnie qui emploie plus de 150 personnes réparties dans 7 bureaux. Louis Tremblay est titulaire d’un baccalauréat en génie électrique de l’Université Laval et a poursuivi des études supérieures en électronique de puissance. Il est président du conseil d’administration de Propulsion Québec, la grappe industrielle des transports électriques et intelligents du Québec, et fait partie du Conseil Génération Énergie, un comité de 14 membres mis sur pied par Ressources naturelles Canada ayant pour mandat de formuler des recommandations sur les mesures que peut prendre le Canada pour se préparer à une économie sobre en carbone.

Mohamed Mezghani, Secrétaire général, Union Internationale des Transports Publics (UITP)

Mohamed Mezghani est secrétaire général de l’Union internationale des transports publics depuis le 1er janvier 2018. Il travaille depuis plus de 25 ans dans le secteur du transport public et de la mobilité durable.

Il possède un diplôme de génie industriel de l’École nationale d’ingénieurs de Tunis en Tunisie et une maîtrise en transport de l’École nationale des pont et chaussées de Paris en France.

Joyce Henry, directrice générale, Office de l'efficacité énergétique, Ressources naturelles Canada

Joyce Henry est la directrice générale de l’Office de l’efficacité énergétique de Ressources naturelles Canada. L’Office de l’efficacité énergétique fournit des conseils stratégiques au ministre des Ressources naturelles afin d’optimiser l’utilisation de l’énergie au Canada et offre des programmes, de l’information, des conseils et des règlements pour aider les Canadiens, les entreprises, l’industrie et le secteur des transports à réduire efficacement leur consommation énergétique.

Mme Henry a travaillé dans d’autres ministères fédéraux et a occupé le poste de directrice générale de la politique maritime à Transports Canada et celui de directrice générale du bureau du sous-ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités.

10:00 – 10:30

Pause réseautage

10:30 – 12:00

TS1. TRANSPORT EN COMMUN #1

Villes intelligentes

Modérateur :
 Jaspal Singh
Expert senior – Informatique et développement
Union Internationale des Transports Publics (UITP)

TS1.1 LE RÔLE DES ÉTUDES DE FAISABILITÉ DANS LE DÉPLOIEMENT DE VÉHICULES INTELLIGENTS DE TRANSPORT EN COMMUN

Présentateur(s) : Kristina Mlakar, CUTRIC, Toronto ON

Le Consortium de recherche et d’innovation en transport urbain au Canada (CRITUC) dirige le projet national de démonstration et d’intégration de véhicules intelligents qui vise à améliorer les options de transport des Canadiens en permettant le déploiement de navettes à basse vitesse entièrement autonomes, connectées et électriques (e-LSA) en tant qu’application du premier/dernier kilomètre. L’objectif de ce projet est d’encourager les réseaux de transport en commun au Canada à se revitaliser en répondant mieux aux besoins de leurs utilisateurs. Il vise aussi à soutenir la croissance de l’emploi au sein d’un écosystème novateur axé sur la conception d’outils technologiques avancés en matière d’électrification, de senseurs, de communication et de cybersécurité, lesquels sont nécessaires au déploiement des navettes. Pour soutenir la planification de la phase 1, le CUTRIC a conçu un outil de simulation visant à prédire la consommation d’électricité des e-LSA dans 12 municipalités canadiennes. Les principaux résultats de cette étude de faisabilité seront présentés lors de cet exposé.

TS1.2 A UNE PREMIÈRE LIGNE D’AUTOBUS ENTIÈREMENT ÉLECTRIQUE À LAVAL EN 2020

Présentateur(s): Pierre Lavigueur, Société de transport de Laval, Laval QC

En 2017, la Société de transport de Laval annonçait qu’elle préparait l’acquisition de 10 autobus totalement électriques pour opérer une première ligne électrique à Laval. Ce sera chose faite en 2020. Le contrat a été octroyé à la firme New Flyer à l’été 2018 et l’arrivée du véhicule tête de série est prévue pour l’été 2019. La présentation fera état des enjeux rencontrés et de tous les éléments à mettre en place pour opérer cette ligne fin 2020. Il sera question des caractéristiques du véhicule, des technologies utilisées pour la recharge, du système de gestion de la charge – éventuellement du parc de véhicules – et des modifications qui devront être apportées aux installations actuelles de la STL pour accueillir et opérer le service en 2020.

TS1.3 ÉLABORER UNE STRATÉGIE POUR UN PARC D’AUTOBUS FAIBLE EN CARBONE

Présentateur(s): Dom Repta, TransLink, Vancouver BC

TransLink, l’entreprise de transport public de la région métropolitaine de Vancouver, élabore actuellement une stratégie de réduction des émissions de gaz à effet de serre de son parc de 1500 autobus, tout en continuant de répondre à la demande en transport de la région. La présentation portera principalement sur les apprentissages, les opportunités, les défis et les solutions possibles en matière d’électrification d’un parc complet grâce à la technologie des autobus électriques et les autres options de carburants renouvelables.

TS1.4 LA RECHARGE EN GARAGE - UNE NOUVELLE APPROCHE INNOVANTE POUR L'ÉLECTRIFICATION DES PARCS D’AUTOBUS

Présentateur(s): Paul Netzband, Edmonton Transit and Transit Fleet Maintenance, Edmonton AB

La Ville d’Edmonton a amorcé un programme novateur d’électrification progressive de son parc d’autobus. La Ville a surmonté de nombreux défis qui nécessitaient de nouvelles technologies, une collaboration étroite entre les parties internes et externes, de nouvelles normes, une vision à long terme et une approche complète de gestion de projet commercial. Au cours de cette séance, nous aborderons la façon dont nous avons relevé ces défis dans le cadre du programme d’électrification du parc d’autobus de la Ville d’Edmonton. Nous présenterons des renseignements détaillés sur la gestion de la demande en énergie, les limites du réseau électrique et les sous-systèmes de stockage de l’énergie, la conception des installations, le nouveau modèle de recharge au garage, la négociation des acquisitions, la conception des véhicules et de l’infrastructure de recharge, et la simulation des opérations de recharge. Nous examinerons également les répercussions commerciales potentielles sur les opérations de la Ville ainsi que les changements à apporter aux processus opérationnels, à l’entretien, au réoutillage et à la stratégie de main-d’œuvre. Nous présenterons aussi une application intégrée de gestion de l’énergie et de contrôle des chargeurs, ainsi que le processus d’intégration des données aux applications de transport en commun existantes. Enfin, nous traiterons de la façon dont la Ville a influencé les pratiques recommandées pour permettre l’électrification et les compromis de conception.

La Ville d’Edmonton en est actuellement à la troisième année de ce programme de cinq ans et partagera ses apprentissages avec l’industrie.

10:30 – 12:00

TS2. RECHARGE INTELLIGENTE

Technologie et innovation

Modérateur :
 Alexandre Lalonde
Gestionnaire de produits, Infrastructure de recharge pour véhicule électrique
ABB

TS2.1 LE POTENTIEL D'APPRENTISSAGE AUTOMATIQUE DE LA RECHARGE INTELLIGENTE

Présentateur(s) : Matthieu Loos, Powertech Labs, Surrey, BC

Les statistiques récentes montrent que l’électrification des transports croît et s’accélère. Si aucune mesure n’est prise, la nouvelle demande en électricité accroîtera la pression sur le réseau de distribution. Selon des données récentes recueillies par Powertech Labs pour le compte d’un programme pilote de recharge intelligente de BC Hydro, la plupart des électromobilistes rechargent leur véhicule au même moment (après le travail), ce qui coïncide avec la période de pointe en demande du transformateur en distribution. Par contre les électromobilistes qui disposent d’une borne standard de niveau 2 ont seulement besoin de recharger leur véhicule pendant 2 ou 3 heures, alors que leur véhicule reste généralement branché plus de 8 heures. Les bornes intelligentes constituent un moyen simple et pratique d’aider les fournisseurs d’électricité à contrôler de manière flexible la recharge. Ce programme montre que la recharge intelligente peut améliorer la distribution et l’utilisation des ressources, et ainsi améliorer le rendement économique du réseau électrique en satisfaisant les consommateurs. Plusieurs méthodes de contrôle ont été mises à l’épreuve. Par la suite, des tests d’apprentissage automatique ont été menés afin de déterminer le potentiel de la recharge intelligente à grande échelle.

TS2.2 LA RECHARGE BIDIRECTIONNELLE : BIEN PLUS QU'UNE MODE PASSAGÈRE

Présentateur(s) : Jeff Turner, Dunsky Energy Consulting, Montreal QC

La recharge bidirectionnelle désigne un vaste éventail de technologies et de stratégies qui réduisent les effets des VÉ sur le réseau électrique, tout en permettant de tirer avantage de l’utilisation des VÉ comme ressources énergétiques distribuées polyvalentes. La recharge intelligente est largement perçue comme le type de recharge bidirectionnelle le plus prometteur puisqu’elle offre le meilleur rapport qualité/prix compte tenu de ses avantages pour le réseau et de ses faibles coûts technologiques additionnels. Le Vehicle-to-Grid (V2G) est une forme de recharge bidirectionnelle avancée qui implique un échange d’énergie entre la batterie d’un VÉ et un réseau de distribution électrique. Bien que le V2G suscite un engouement supérieur à tous les autres types de recharge bidirectionnelle, la technologie et les modèles d’affaires qui y sont associés restent mécompris. À travers une variété de projets pour des fournisseurs d’électricité partout au Canada, Dunsky a étudié le V2G pour déterminer dans quelles circonstances il est réellement avantageux d’alimenter un réseau à partir de batteries de VÉ. Cette présentation couvrira les utilisations et les options technologiques les plus prometteuses du V2G et abordera les principaux obstacles.

TS2.3 SMARTCHARGE NEW YORK : RÉCOMPENSER LA RECHARGE HORS POINTE

Présentateur(s) : Eric Mallia, FleetCarma, une division de Geotab, Waterloo ON

SmartCharge New York est un programme novateur géré par FleetCarma en partenariat avec le fournisseur d’électricité Con Edison à New York. Le programme a été conçu pour aider les électromobilistes à réduire leurs coûts de recharge et améliorer l’efficacité et la résilience du réseau électrique, rendant du même coup le service plus fiable pour tous. Grâce à la plateforme unique et interactive de FleetCarma, les électromobilistes sur le territoire de Con Edison peuvent surveiller leurs statistiques de recharge et obtenir automatiquement des récompenses chaque mois en utilisant les services de Con Edison. Ils peuvent recevoir des récompenses additionnelles en rechargeant leur VÉ en période hors pointe et en évitant les périodes de pointe estivales. À partir des données d’intégration de VÉ au réseau intelligent, cet exposé montrera comment les incitatifs financiers peuvent modifier les habitudes des consommateurs et tirera des conclusions s’appliquant aux fournisseurs d’électricité en sol canadien.

TS2.4 LA GESTION DE LA RECHARGE INTELLIGENTE AU TRAVAIL

Présentateur(s) : Daniel Carr, Alectra Utilities, Vaughan ON

Alectra Utilities a lancé le programme pilote Alectra Drive for the Workplace pour montrer les avantages de la gestion de la recharge intelligente. Le programme utilise un système de gestion des ressources énergétiques distribuées pour gérer la recharge d’une façon globale et équilibrée en tenant compte des VÉ, des bâtiments et des autres ressources énergétiques distribuées, comme le stockage de batterie et la production d’énergie solaire. Cette approche est conçue pour offrir de multiples avantages à l’entreprise hôte et au fournisseur d’électricité : elle réduit les coûts d’électricité en diminuant l’impact des VÉ sur la demande en période de pointe et en planifiant la recharge durant les périodes où les tarifs d’électricité sont plus bas; elle protège l’infrastructure électrique en évitant d’excéder la capacité électrique locale et elle offre une solution accessible de recharge pour VÉ qui répond aux besoins des conducteurs. Cette présentation fournira des résultats préliminaires en matière d’impacts énergétiques et de rétroaction des consommateurs afin d’offrir des pistes de solution sur la manière de gérer la recharge intelligente à plus grande échelle dans l’avenir.

TS2.5 CONCEVOIR DES SOLUTIONS DE RECHARGE INTELLIGENTES POUR LES PARCS DE VÉHICULES ÉLECTRIQUES LOURDS

Présentateur(s) :  Mike Bismeyer Proterra, Burlingame, CA

L’installation d’une infrastructure de recharge peut être une entreprise complexe pour tout organisme qui déploie un parc de véhicules électriques. En tant que chef de file de l’innovation dans le domaine des solutions de transport électrique lourd, Proterra aide ses clients à faire la transition vers les parcs de véhicules électriques, notamment en planifiant, en construisant et en entretenant des projets d’infrastructure de recharge. Cette présentation donne un aperçu des différentes options de recharge pour les parcs de véhicules électriques lourds et des considérations clés de recharge intelligente lors de la planification d’un parc de véhicules électriques.

10:30 – 12:00

TS3. PERSPECTIVES PROVINCIALES

Consommateurs & politiques

Modératrice :
Diane Robichaud
Gestionnaire de produit – Électromobilité
NB Power

TS3.1 STIMULER L'ADOPTION PAR LA RECHARGE : DONNÉES PRÉLIMINAIRES DU RÉSEAU DE RECHARGE RAPIDE DE LA NOUVELLE-ÉCOSSE

Présentateur(s) : Nathaniel Pearre, Dalhousie University, Halifax NS

La possibilité de recharger rapidement un VÉ sur la route est considérée depuis longtemps comme un incitatif clé à l’adoption du VÉ. Avant 2018, l’infrastructure de recharge rapide en Nouvelle-Écosse se limitait à un seul corridor mal localisé et peu fiable. Cette situation jumelé à l’absence de rabais à l’achat était à l’origine d’une adoption minime du VÉ, estimée à 100 véhicules au début de 2018. En juin 2018, le fournisseur d’électricité Nova Scotia Power a inauguré un réseau de recharge rapide le long des autoroutes de la série 100, faisant passer le nombre de bornes rapides de 2 à 14. Cette étude examinera les données de recharge des 12 nouvelles bornes lors des 10 premiers mois d’opération et cernera les tendances d’utilisation à l’échelle de la province et à travers le temps au cours de la première année d’opération. L’immatriculation de nouveaux VÉ dans la province sera également étudiée afin de mettre à l’épreuve la thèse selon laquelle un réseau de recharge bien conçu peut stimuler l’adoption de VÉ.

TS3.2 RECHARGE ET AVENIR : PARTENARIAT POUR ACCROÎTRE LE NOMBRE DE VÉ EN COLOMBIE-BRITANNIQUE

Présentateur(s) : Matthew Klippenstein, Plug In BC (Fraser Basin Council), Vancouver BC

En Colombie-Britannique, la part de marché des VÉ neufs se situait à 3,7% en septembre 2018, le plus haut pourcentage du Canada. Ce succès est le fruit d’une vaste coalition à l’échelle de la province réunissant les secteurs public et privé, le milieu universitaire et la société civile. Ces résultats sont attribuables à différentes mesures : (1) un meilleur accès à la recharge à la maison et au travail, entre autres par l’imposition d’exigences exemplaires en matière de recharge pour les constructions résidentielles, (2) des investissements rentables en matière de sensibilisation grâce au programme Emotive, (3) des stratégies systématiques d’électrification de flottes, (4) des partenariats avec les concessionnaires pour réduire les coûts des consommateurs, (5) le déploiement de bornes publiques grâce à la collaboration des fournisseurs d’électricité, des gouvernements municipaux et provincial, et du secteur privé, et (6) la formation de la main-d’oeuvre dans le secteur des véhicules zéro émission et des bornes de recharge. L’innovation du secteur privé est essentielle, mais elle ne peut à elle seule changer les habitudes des consommateurs. Il faut également des politiques proactives, le soutien du secteur public, des solutions pour tous types d’habitations et des campagnes de sensibilisation constantes auprès du public. Les présentateurs partageront leurs expériences et inviteront le public à exprimer leurs propres observations.

TS3.3 EFFETS DES INCITATIFS SUR L'ACHAT DE VÉ AU QUÉBEC

Présentateur(s) : Bernard Lamonde, Transition énergétique Québec, Québec QC

La popularité croissante des VÉ et l’augmentation connexe des ventes placent le Québec en bonne position pour atteindre son objectif de 100 000 VÉ sur les routes en 2020. Les mesures actuelles du gouvernement en matière d’électrification des transports contribuent grandement à ce virage vert. Elles permettent de réduire considérablement les émissions de GES en transports et de soutenir la croissance durable de l’économie québécoise. Le programme Roulez vert est la mesure phare pour stimuler l’adoption du VÉ au Québec. En plus d’offrir du soutien financier à l’achat de VÉ neufs et de bornes de recharge, le programme teste une nouvelle approche pour faciliter l’achat de VÉ usagés. Cette conférence dressera un portrait de l’effet des mesures chapeautées par Transition énergétique Québec. 

TS3.4 ÉTABLIR DES PRÉVISIONS D'ADOPTION DE VÉ EN L'ABSENCE DE CIBLES GOUVERNEMENTALES

Présentateur(s) : Nicole Morter, ENMAX Power Corporation, Calgary AB

Cette présentation expliquera comment les fournisseurs d’électricité des provinces qui n’ont pas de cible d’adoption de VÉ peuvent établir des projections afin de les intégrer à leurs prévisions de charge et à leurs analyses de rentabilisation. En Colombie-Britannique et en Ontario, les fournisseurs peuvent se servir des cibles du gouvernement pour planifier l’avenir, mais l’Alberta n’a pas de cible, ce qui représente un défi pour les fournisseurs d’électricité puisqu’ils doivent établir leurs propres prévisions d’adoption de VÉ et se préparer à les défendre potentiellement devant un organisme de réglementation. En 2018, ENMAX a travaillé avec la firme d’expert-conseil Dunsky pour établir des prévisions d’adoption de VÉ à Calgary. Ces projections sont actuellement revues et peaufinées dans une perspective légale et réglementaire afin de pouvoir être soumises à un organisme de réglementation si nécessaire. Cette présentation partagera les leçons tirées de cet exercice et les utilisations possibles des résultats dans le cadre de stratégies d’affaires.

12:00 – 13:00

Dîner buffet

13:00 – 14:30

Modératrice :
Catherine Kargas
Mobilité électrique Canada

Panel #1 – La mobilité en tant que service (MaaS)


Chris Schafer, Directeur principal, Développement stratégique, Lime

Chris est directeur principal du développement stratégique au Canada chez Lime. Dans le cadre de son travail, Chris est responsable des relations avec le gouvernement, les médias et les autres intervenants. Avant de se joindre à Lime, Chris était directeur principal des politiques publiques chez Uber Canada. Chris est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en sciences politiques de l’Université Wilfrid Laurier, d’une maîtrise en sciences politiques de l’Université Western Ontario et d’un baccalauréat en droit de la Osgoode Hall Law School.

Mohamed Mezghani, Secrétaire général, Union Internationale des Transports Publics (UITP)

Mohamed Mezghani est secrétaire général de l’Union internationale des transports publics depuis le 1er janvier 2018. Il travaille depuis plus de 25 ans dans le secteur du transport public et de la mobilité durable.

Il possède un diplôme de génie industriel de l’École nationale d’ingénieurs de Tunis en Tunisie et une maîtrise en transport de l’École nationale des pont et chaussées de Paris en France.

Marco Viviani, Vice-président, développement stratégique, Communauto

Marco Viviani est le Vice-président, développement stratégique chez Communauto, la plus ancienne organisation d’autopartage en Amérique du Nord et la plus grande au Canada, implantée dans 13 villes du Canada et de la France.

Après ses études à l’Université de Milan (Italie), il a assumé une position de leader dans les organisations environnementales européennes (Fonds mondial pour la nature, Eco-Institute en Italie) dans le domaine de l’efficacité énergétique et de la mobilité durable. Son implication dans l’autopartage a débuté en 1997 avec une première recherche sur le sujet, et est devenue sa priorité depuis son arrivée chez Communauto en 2003. Avec Communauto, il a largement contribué à certaines de ses réalisations récentes : l’électrification progressive de la flotte, l’intégration avec les services de transport en commun et autres services de mobilité, la combinaison du service d’autopartage en station et en libre-service, ainsi que la croissance des activités de Communauto à l’internationale. Il est l’un des fondateurs du Carsharing Association.

14:30 – 15:00

Pause réseautage

15:00 – 16:30

TS4. MUNICIPALITÉS & VÉ

Villes intelligentes

Modérateur:
Michaël Houle
Gestionnaire, Bureau du Québec
ICLEI Canada

TS4.1 LA RECHARGE RÉSIDENTIELLE - CADRE RÉGLEMENTAIRE DANS LA RÉGION DE VANCOUVER

Présentateur(s) : Ian Neville, City of Vancouver, Vancouver BC

En 2017, la ville de Richmond (C.-B.) a amendé son règlement de zonage et exigé que tous les espaces de stationnement résidentiels des nouveaux projets immobiliers comportent une prise électrique capable d’alimenter une borne de recharge de niveau 2. Il s’agissait du premier règlement en son genre en Amérique du Nord. Vancouver et de nombreuses municipalités de la région ont depuis adopté des règlements semblables et la majorité des nouveaux projets immobiliers en Colombie-Britannique doivent désormais se conformer à cette exigence. À présent, de telles politiques sont en cours d’adoption partout au Canada et dans le monde. Cette présentation expliquera comment les politiques d’accès à la recharge soutiennent la mobilité électrique, en plus d’exposer les technologies de recharge adaptées aux bâtiments multifamiliaux, les coûts et l’éventail d’outils et de ressources accessibles aux villes et provinces qui souhaitent adopter leurs propres règlements en la matière.

TS4.2 ÉLABORER UNE STRATÉGIE MUNICIPALE D’ÉLECTRIFICATION | ÉTUDE DE CAS

Présentateur(s) : Thierry St-Cyr, Institut du véhicule innovant (IVI), Saint-Jérôme QC

L’Institut du véhicule innovant (IVI) est un OBNL affilié au Cégep de Saint-Jérôme ayant pour mission de soutenir les entreprises dans la recherche appliquée, le développement, l’évaluation et l’implantation de technologies novatrices dans le domaine des transports.  Depuis 2018, l’IVI offre aux villes et municipalités un service-conseil (identification des besoins, analyse, recommandations, formation, mises en œuvre et axes de communications) articulé autour de 3 axes : – Électrification de la flotte municipale  – Déploiement d’infrastructures de recharge publiques et municipales – Élaborations d’incitatifs municipaux pour accélérer l’électrification des transports sur leur territoire.  La présentation comprendra une étude de cas pour la ville de Terrebonne, au nord de Montréal. Nous y verrons les principaux enjeux et réalités auxquels nous avons fait face ainsi que les principales conclusions tirées.

TS4.3 MISE EN OEUVRE DE LA STRATÉGIE D'ÉLECTRIFICATION - ÉTAT DES LIEUX ET DÉFIS

Présentateur(s) : Guillaume Longchamps, Ville de Montréal, Montréal QC

La Ville de Montréal a adopté en 2016 une stratégie d’électrification afin de faciliter la transition de ces citoyens vers l’électrification des transports. Cette stratégie, qui regroupait l’effort de plusieurs services municipaux, a permis de mettre en place plusieurs projets innovants. Trois ans après l’adoption de cette stratégie, une actualisation est en cours afin de s’arrimer à la réalité de l’évolution rapide du domaine de l’électrification des transports. La présentation évoquera notamment l’évolution du réseau de bornes de recharge ainsi que des efforts consentis par l’administration municipale afin d’acquérir des véhicules électriques et de modifier ses installations dans ses immeubles en conséquence. Cette présentation fera un bilan de la stratégie, tout en annonçant les projets à venir.

TS4.4 UN PARTENARIAT DE RECHARGE RAPIDE POUR DES VILLES PLUS INTELLIGENTES ET PLUS DURABLES

Présentateur(s):Thomas Ashley, Greenlots, Los Angeles CA

D’abord simple nouveauté, les VE sont maintenant une réalité mondiale et influent sur les objectifs des villes intelligentes en matière de transport. Bloomberg New Energy Finance prévoit que les ventes de VE passeront de 1,1 million en 2017 à 30 millions en 2030 à mesure que diminueront leurs coûts de fabrication par rapport aux voitures à essence.

L’augmentation du nombre des VE s’accompagne de son lot de défis pour les villes intelligentes – notamment en matière d’infrastructure de recharge. Pour repenser notre façon de nous déplacer, un partenariat entre divers intervenants est nécessaire : les municipalités, les services publics, les fournisseurs d’électricité et les constructeurs automobiles doivent travailler ensemble sur l’ensemble de l’écosystème de recharge plutôt que sur ses composantes individuelles. Pour résoudre ce projet vaste et complexe, il importe de mettre en place un réseau de recharge intelligent pour VE intégré aux réseaux existants et utilisant des normes ouvertes plutôt que de se limiter à l’installation de nouvelles stations de recharge.

Cette présentation abordera des approches inclusives pour le déploiement d’une infrastructure de recharge à grande échelle pour les VE à l’intention de villes intelligentes et résilientes. Les participants apprendront comment mettre en œuvre une approche multipartite du déploiement de l’infrastructure pour VE au sein de leur propre communauté. 

15:00 – 16:30

TS5. GESTION DE PUISSANCE

Technologie et innovation

Modératrice :
France Lampron
Directrice – Électrification des transports
Hydro-Québec

TS5.1 INNOVATIONS EN RECHARGE ET EN GESTION DE RÉSEAUX

Présentateur(s) : Shana Patadia, ChargePoint, Campbell CA, USA

Les innovations en matière de recharge, de gestion de réseaux, de déploiement de technologie intelligente, et de techniques de contrôle et de gestion de flottes électriques de tous types vont bouleverser le transport traditionnel. L’équipe en solutions énergétiques de ChargePoint a conçu un logiciel spécialisé pour aider les flottes partout en Amérique du Nord à optimiser la recharge et les interactions avec le  réseau. Le logiciel a d’abord été employé pour mettre en place un projet novateur de recharge bidirectionnelle du Département de la Défense des États-Unis : il devait gérer l’affectation des véhicules du parc automobile, optimiser les horaires de recharge pour fournir une charge suffisante et à moindre coût, faciliter l’échange d’électricité et favoriser le stockage d’énergie. Le logiciel a également été utilisé pour optimiser les opérations d’une flotte de VÉ et sa recharge dans le comté d’Alameda, réduire les coûts de recharge rapide grâce au stockage d’énergie solaire et optimiser la recharge d’un parc d’autobus électriques de la société de transport de Santa Clara Valley. Cette présentation exposera les leçons retenues grâce à ces projets et décrira les méthodes développées pour mieux gérer la capacité en électricité, réduire les coûts et faciliter l’intégration du logiciel aux applications opérationnelles existantes des flottes.

TS5.2 GESTION DE PUISSANCE SUR LES BORNES DE RECHARGE D'UN PARC PUBLIC DE VÉHICULE ÉLECTRIQUE

Présentateur(s) : François Marchand, Ministère du Transports – Centre de gestion de l’équipement roulant, Québec QC

Le centre de gestion de l’équipement roulant détient un des plus importants parcs de véhicule électrique en Amérique du Nord. L’arrivée des véhicules électriques a nécessité l’installation de plusieurs bornes de recharge. Certains sites d’installation de bornes, à l’usage du gouvernement du Québec, ont plus de 10 , 15 ou 20 bornes. Le but de la conférence est de montrer l’impact de limiter et de gérer la puissance sur les installations où il y a plusieurs bornes. La présentation sera basée sur des installations qui sont en service et où l’on peut montrer les données accumulées au courant des derniers mois. Les données permettront d’avoir des pistes de solution à savoir quel est le bon équilibre entre gérer la puissance et être capable de recharger les véhicules sur le temps disponible.

TS5.3 APPROCHES DE GESTION POUR L'ALIMENTATION DE BORNES DE RECHARGE

Présentateur(s) : Foued Barouni, AddÉnergie/FLO, Québec QC

L’industrie du VÉ connaît une croissance importante et se transforme. Parmi ces changements, on note les capacités supérieures des batteries de VÉ et le déploiement massif de bornes de recharge. Plusieurs solutions de recharge de niveau 2 ont été conçues dans les dernières années pour permettre la recharge à la maison, au travail, au sein d’une flotte, sur la voie publique (sur rue ou dans les stationnements) et bien plus. Mais pour assurer la réussite du déploiement, l’expérience de recharge n’est pas le seul élément à prendre en considération. Dans cette présentation, nous aborderons les façons de gérer la demande générée par les bornes de recharge en période de pointe, et ce, dans divers contextes. Pour les fournisseurs d’électricité, nous présenterons une approche centralisée de gestion des bornes résidentielles à partir de programmes de réponse à la demande. Pour la recharge publique destinée aux flottes et au travail, nous dévoilerons une approche décentralisée basée sur les technologies de partage de puissance et de réducteurs de puissance pour assurer la modulation et l’efficacité de l’infrastructure de recharge.

TS5.4 LA RECHARGE RÉSIDENTIELLE INTELLIGENTE D'ATCO

Présentateur(s) : François Blouin, ATCO, Calgary AB

Notre projet offre un réseau de bornes et une plateforme de gestion de la demande qui tient en compte du caractère fréquent, localisé et simultané de la recharge de VÉ. Ce projet permet des gains cumulatifs en matière de gestion de la demande en périodes de pointe, de mise à jour du réseau et de coûts de recharge. De plus, il permet d’allonger la durée de vie des équipements de fournisseurs d’électricité et d’en réduire les coûts, d’améliorer l’accès à la recharge de VÉ par températures froides et d’améliorer les connaissances en énergie des gestionnaires de bâtiment et des électromobilistes. Le programme de recharge résidentielle intelligente d’ATCO deviendra un carrefour de production décentralisée, un mini-réseau, au sein du réseau de distribution d’électricité. Il sera capable d’importer et d’exporter l’électricité, de réguler et de modifier sa propre demande en électricité, et ce, à partir des instructions du propriétaire, de l’apprentissage automatique ou des requêtes du réseau électrique. Le programme d’ATCO comprend des panneaux solaires, du stockage d’énergie et des bornes de recharge mobiles, le tout fonctionnant de manière autonome et intégrée.

15:00 – 16:30

TS6. INITIATIVES FÉDÉRALES

Consommateurs & politiques

Modérateur:
Eric Baril
Directeur général
Automotive and Surface Transportation Research Centre, NRC

TS6.1 AVANCÉES DU CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHE DU CANADA (CNRC) EN ÉLECTRIFICATION DE VÉHICULES

Présentateur(s) : Eddy Zuppel, National Research Council Canada, Boucherville QC

En 2012, le CNRC a créé une stratégie dédiée à l’électrification des véhicules pour aider l’industrie canadienne et les ministères fédéraux à atteindre leurs objectifs de réduction d’émissions et de consommation d’essence en favorisant le développement de technologies concurrentielles, fiables et sécuritaires. Il en a résulté le programme Technologies de propulsion des véhicules (TPV) qui a mené et contribué à de nombreux projets collaboratifs reliés aux moteurs électriques, au stockage d’énergie et à la fabrication de piles à combustible. Nos activités dans le secteur des moteurs électriques sont axées sur l’amélioration des performances grâce à des designs novateurs et la réduction des coûts à l’aide de la métallurgie des poudres et des approches de fabrication additive. Le TPV joue également un rôle important dans la chaîne d’approvisionnement des technologies de stockage d’énergie et de piles à combustible, particulièrement en matière d’évolution des batteries aux ions de lithium. Notre expertise en matière de mise au point de matériaux et de composants, de simulation et d’essai a profité aux produits industriels et aux politiques gouvernementales. En ce moment, nous envisageons des travaux dans le secteur des batteries solides, du recyclage de batteries, des piles alcalines à combustible et de l’impression 3D de matériaux magnétiques. En plus d’offrir un aperçu du programme, nous aborderons dans cette présentation nos capacités actuelles, nos réalisations majeures et nos activités d’électrification à venir.

TS6.2 STRATÉGIE POUR UN GOUVERNEMENT VERT : RENDRE PLUS PROPRE LE PARC AUTOMOBILE FÉDÉRAL

Présentateur(s) : Rosa Paliotti, Treasury Board Secretariat, Ottawa ON

Le Centre pour un gouvernement vert fait le suivi de la performance environnementale du gouvernement fédéral et la divulgue de façon centrale, coordonne les initiatives d’écologisation du gouvernement et obtient des résultats afin de respecter les cibles de réduction de GES du gouvernement du Canada. En décembre 2017, le gouvernement fédéral a dévoilé sa Stratégie pour un gouvernement vert, incluant des cibles de véhicules à zéro émission (VZE) pour son parc automobile. Cette présentation dressera le portrait du parc automobile fédéral, des engagements en matière de VZE et de la voie à suivre pour atteindre les nouvelles cibles. Nous aborderons également les défis et les efforts de collaboration entrepris pour trouver des solutions.

TS6.3 INVESTISSEMENTS EN RD&D EN MATIÈRE D'ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS PAR RESSOURCES NATURELLES CANADA

Présentateur(s) : René-Pierre Allard, Natural Resources Canada, Ottawa ON

Le Bureau de recherche et de développement énergétiques (BRDE) de Ressources naturelles Canada coordonne les activités de recherche, de développement et de démonstration du gouvernement du Canada dans le domaine de l’énergie. Depuis 1980, le BRDE soutient les technologies automobiles novatrices faibles en carbone, avec la création récente de programmes de financement axés sur l’électrification des transports, l’efficacité énergétique, les matériaux avancés ainsi que l’utilisation de carburants de rechange et les technologies de contrôle des émissions. Cette présentation donnera un aperçu des programmes de RD&D gérés par le BRDE, en se concentrant sur les programmes qui ciblent les obstacles du secteur des VÉ, comme le Programme de recherche et de développement énergétiques, le Programme d’innovation énergétique et le Programme de démonstrations d’infrastructures pour véhicules électriques.

TS6.4 FAVORISER LE TRANSPORT VERT, SÉCURITAIRE ET NOVATEUR

Présentateur(s) : Martha Christenson, Innovation Centre, Transport Canada, Ottawa ON; Helena Olivas, Transport Canada Environmental Policy, Ottawa, ON

Martha parlera au nom du Centre d’innovation (CI) de Transports Canada, un organisme multimodal de recherche et développement en transport. Le CI regroupe des programmes de recherche tels que le programme écoTECHNOLOGIE pour véhicules (éTV). Le CI effectue des essais au Centre d’essais pour véhicules automobiles de Transports Canada à Blainville, au Québec – qui comprend des laboratoires d’essais de véhicules de classe mondiale et des pistes d’essais gérées par PMG Technologies. Les résultats du programme (éTV) favorisent l’introduction sécuritaire et opportune de technologies novatrices et écologiques au Canada. Parmi les exemples d’essais et d’évaluations appuyés par le programme éTV, mentionnons les essais de durabilité des batteries des VE, ainsi que les essais dynamométriques des véhicules à pile à combustible à hydrogène et des autobus électriques. Helena, de l’équipe de la politique environnementale de Transports Canada, parlera des travaux de Transports Canada visant à augmenter le nombre de véhicules zéro émission sur les routes du pays, notamment sur les moyens de rendre ces véhicules plus abordables dans le cadre du programme iZEV.

16:45 – 18:00

TS7. FLOTTES #1 

Villes intelligentes

Modérateur:
Ben Sharpe 
Chercheur principal et responsable du Canada
The International Council on Clean Transportation

TS7.1 ACCROÎTRE LE NOMBRE DE VÉ DES FLOTTES PARTAGÉES ET AUTONOMES

Présentateur(s) : Catherine Kargas, MARCON, Montréal QC

Comme les véhicules partagés (taxis, autopartage, autopartage commercial) parcourent généralement de plus grandes distances que les véhicules personnels, l’utilisation de VEB dans le secteur de la mobilité partagée pourrait réduire davantage les émissions de GES. Étant donné la popularité croissante de ces modes de transport, l’électromobilité doit y jouer un rôle accru. Étant donné que les politiques et les stratégies actuelles de déploiement de bornes sont conçues en fonction des conducteurs individuels, il importe de les réévaluer afin d’augmenter le nombre de VÉ au sein des flottes partagées. Cette présentation se penchera sur les résultats d’une étude menée par MARCON pour le compte de l’Alliance internationale VZE qui vise à déterminer quels sont les défis et les solutions potentielles pour accélérer le déploiement de VÉ en mobilité partagée. Nos recommandations sont basées sur des analyses financières qui comparent l’utilisation de VEB en autopartage commercial et non commercial en Amérique du Nord et en Europe. 

TS7.2 LES VÉLO ÉLECTRIQUES : CHAÎNON MANQUANT DES VILLES INTELLIGENTES ET AGENTS DU CHANGEMENT

Présentateur(s) : Michael Uhlarik, SURU Inc, Halifax NS

Actuellement, la bicyclette électrique est le secteur des transports qui connaît la croissance la plus rapide dans le monde avec une augmentation de 90 % des ventes aux États-Unis en 2017. En combinaison avec la montée du vélo en libre-service et des véhicules connectés à internet, les vélos électriques ont le potentiel de révolutionner le transport personnel sur courte distance, tout en favorisant des villes plus propres et mieux aménagées. Pour s’adapter à ce nouveau paradigme, il importe de trouver le bon équilibre entre les besoins des électrocyclistes et ceux des autres habitants. Le déploiement non planifié de bornes de vélos et de trottinettes électriques en libre-service a créé des frictions entre les villes et les opérateurs. En revanche, leur déploiement a permis de générer en temps réel des données extrêmement précises sur la circulation aux heures de pointe, permettant aux municipalités de créer des cartes détaillées du flux de circulation. Le vélo électrique offre non seulement la possibilité de réduire le nombre de voitures à combustion sur le réseau routier, mais peut également jouer un rôle de chaînon manquant, en aidant les villes à connecter les communautés, tout en générant des données de transport précises nécessaires à la planification et à la croissance durable.

TS7.3 ENTRAVES À L'EXPANSION DU RÉSEAU DE RECHARGE RAPIDE À GRANDE ÉCHELLE

Présentateur(s) : Alexandre Beaudet, InnovÉÉ, Montréal QC

Le nombre de bornes de recharge rapide pour VÉ (voitures et autobus) augmente rapidement partout dans le monde. Au même moment, certains opérateurs de réseau et gestionnaires de flottes planifient déjà ou même installent une nouvelle génération de bornes ultrarapides (150-350kW). Grâce à leur temps de recharge de quelques minutes seulement, ces bornes font des VÉ une option plus intéressante pour les consommateurs ainsi que les flottes et autres utilisateurs commerciaux. Cependant, le développement de l’infrastructure de recharge rapide et ultrarapide fait face à plusieurs défis : les coûts élevés des bornes, de l’installation et du branchement au réseau électrique, les coûts d’exploitation élevés (y compris les frais associés à la demande en période de pointe), les incertitudes en matière de normes de recharge, les faibles retours sur l’investissement et, à long terme, la difficulté d’intégrer cette nouvelle demande en électricité au sein des futurs réseaux « intelligents ». Cette présentation donnera un aperçu des défis et des initiatives en cours pour accélérer le déploiement des bornes rapides au Canada et dans le monde.

TS7.4 FEUILLE DE ROUTE POUR L'ÉLECTRIFICATION DU RÉSEAU D'AUTOBUS DE BARCELONE

Présentateur(s): Lluís Alegre Valls, Metropolitan Transport Authority of Barcelona, Barcelona SP

Cette présentation traitera de la feuille de route pour l’électrification du réseau public d’autobus dans la région de Barcelone en Espagne, en se concentrant sur le réseau électrique, les infrastructures et le remplacement des véhicules à l’échelle régionale.

16:45 – 18:00

TS8. AVENIR ET RECHARGE 

Technologie et innovation

Modérateur :
Jeff Turner

Chercheur principal
Dunsky Energy Consulting

TS8.1 STOCKAGE D'ÉNERGIE POUR BORNES ULTRARAPIDES À PARTIR DE VOLANTS D'INERTIE

Présentateur(s) : Mathieu Godin-Morin, Université de Sherbrooke, Sherbrooke QC

Les bornes de recharge rapide font leur place partout dans le monde.  À partir d’une charge de 60 kW, il faut environ une heure pour recharger la batterie d’un véhicule d’une autonomie de 200 à 300 km. Avec l’évolution de la technologie, la capacité accrue des batteries et les temps de recharge plus courts, l’utilisation de bornes ultrarapides capables de fournir plusieurs mégawatts deviendra nécessaire. Or, le fait de subvenir à une demande aussi élevée pendant plusieurs minutes risque de surcharger les réseaux locaux. Pour éviter ce problème, les bornes de recharge ultrarapide peuvent être complétées par de l’énergie stockée à même la borne. Le stockage d’énergie à l’aide de volants d’inertie offre plusieurs avantages par rapport aux autres formes de stockage. Si le volant d’inertie est maintenu en lévitation magnétique et que l’axe de rotation est également en suspension grâce à des champs magnétiques, on obtient un système sans friction qui augmente la durée de vie du mécanisme. Dans cet exposé, nous présenterons nos travaux de recherche sur une période de 10 ans sur les volants d’inertie sans friction ainsi que les principaux résultats d’un prototype de volant d’inertie maintenu entièrement en suspension.

TS8.2 BORNES À ÉNERGIE SOLAIRE À L'UNIVERSITÉ YORK

Présentateur(s) : Daniel Romero, York University, Toronto ON

Pour lutter contre les changements climatiques et favoriser l’apprentissage expérientiel, notre équipe de recherche a conçu et installé en 2016 une station de recharge photovoltaïque pour VÉ à l’Université York de Toronto. Conçue à l’origine pour les VÉ en autopartage, notre station continue d’évoluer pour répondre aux besoins grandissants de la troisième université au Canada et à la croissance rapide du secteur des transports électriques. Notre projet combine développement technologique local et conseils stratégiques afin de créer un laboratoire vivant et polyvalent qui vise à répondre aux besoins locaux et à favoriser l’apprentissage par l’expérience, tout en permettant aux étudiants, aux enseignants et aux employés de contribuer à la lutte aux changements climatiques.

TS8.3 L'AUTRE AUTOBUS ÉLECTRIQUE : RECHARGER À PARTIR D'UNE GÉNÉRATRICE À PILES À COMBUSTIBLE

Présentateur(s): Daljit Bawa, Ballard Power Systems Inc., Burnaby BC

Les sociétés de transport en commun et les opérateurs examinent les options rendre leurs parcs de véhicules plus écologiques sans nuire à leurs activités quotidiennes. La technologie des piles à combustible offre une solution de rechange attrayante et sans émission pour le système de propulsion des autobus urbains. Un autobus à pile à combustible est un autobus électrique alimenté par de l’énergie stockée sous forme d’hydrogène gazeux. L’électricité est produite au moyen d’une génératrice à piles à combustible, ce qui élimine le besoin d’infrastructure de recharge en bordure de route.

Après 10 ans de fonctionnement et des millions de kilomètres parcourus, les autobus électriques à pile à combustible sans émission ont prouvé leur fiabilité, et ce, à prix concurrentiel. Ils constituent un véritable substitut aux autobus diesel ou au gaz naturel, même dans des conditions difficiles comme les hivers canadiens.

16:45 – 18:00

TS9. LE MARCHÉ DU VÉ

Consommateurs & politiques

Modératrice:
Andrea Brown

Gestionnaire principale – Développement de l’électrification
Ontario Power Generation

TS9. NEMASKA LITHIUM : DE LA MINE À NOS ROUTES

Présentateur(s) : Simon Thibault, Nemaska Lithium, Québec QC

Le Québec possède déjà une expertise en recherche et développement ainsi que des entreprises qui se démarquent dans les différents créneaux associés à l’électrification des transports. Or, les composés du lithium servant à la fabrication de ces batteries sont extraits et produits dans des mines hors-Québec qui ne répondent pas toutes aux plus hauts standards de responsabilité sociale et environnementale (effets environnementaux néfastes, instabilité politique, etc.). Ce que Nemaska Lithium propose aujourd’hui avec son projet minier Whabouchi et son usine de production de sels de lithium à Shawinigan est une étape significative dans la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement des batteries Li-ion, composante essentielle des véhicules électriques, entièrement québécoise et respectueuse de l’environnement et des communautés, et ce, de la mine à nos routes. C’est un pas de plus vers l’avenir, un avenir plus vert.

TS9.2 PRÊT POUR L'ARRIVÉE DES VÉ SUR LE MARCHÉ DES VÉHICULES USAGÉS

Présentateur(s) : Cara Clairman, Plug’n Drive, Toronto ON

Au fur et à mesure que les ventes de VÉ continuent à croître, le marché du VÉ usagé commencera à émerger. C’est particulièrement vrai quand on tient compte de l’offre croissante de marques et de modèles de VÉ, des coûts de fonctionnement et d’entretien plus faibles et de l’adoption de politiques progressistes favorables aux VÉ partout dans le monde. Tous ces éléments auront probablement pour effet de donner un avantage important aux VÉ vis-à-vis des véhicules à essence. L’émergence du marché du VÉ usagé attirera un tout nouveau pan démographique d’acheteurs de véhicules qui, jusqu’à maintenant, n’avaient pas envisagé l’achat d’un VÉ en raison du coût initial supérieur. Cette émergence s’accompagnera de la nécessité d’aider les nouveaux électromobilistes à trouver des VÉ à proximité de chez eux et d’offrir des services qui répondront aux besoins particuliers des acheteurs quand vient le temps de choisir un nouveau VÉ. Cette présentation se penchera sur l’émergence du marché des VÉ usagés et de la création d’un portail dédié à ce sujet par Plug’n Drive, au moment où l’industrie se prépare à une transformation démographique de sa clientèle, en passant d’un marché de niche à un marché de masse.

TS9.3 PISTES CONCRÈTES POUR STIMULER L'ADOPTION DE VÉ AU CANADA

Présentateur(s) : Mark Ferguson, McMaster Institute for Transportation and Logistics, Hamilton ON

L’institut McMaster en transports et logistiques termine une étude de 5 ans portant sur plusieurs aspects de l’adoption du VÉ au Canada. Dans le cadre de cette analyse, deux importantes enquêtes nationales menées en 2015 et 2018 ont permis de mettre en lumière les divers points de vue du grand public à propos des VÉ. Dans les derniers mois, l’institut a travaillé d’arrache-pied pour colliger les données et en tirer des conclusions. Cette présentation fera état des conclusions clés de cette recherche et les reliera 1) à de nouvelles politiques et 2) à des stratégies de sensibilisation du public favorisant l’adoption du VÉ au Canada.

TS9.4 ÉVALUER LA DEMANDE EN VÉ ET LES ENTRAVES À L'ACHAT GRÂCE À L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Présentateur(s) : David Adams, Global Automakers of Canada, Toronto ON; Kenton White, Global Automakers of Canada, Toronto ON

Cette présentation se penchera sur la collaboration entre Advanced Symbolics et Global Automakers of Canada (GAC) qui, dans une volonté d’aller au-delà des enquêtes auprès des consommateurs, se sont tournés vers l’intelligence artificielle pour mieux comprendre la demande latente en VÉ au Canada et les obstacles principaux à l’achat. GAC voulait explorer les différences entre une simple observation du marché et une étude qui introduirait un biais à l’aide de questions indissociables de la méthodologie du sondage traditionnel. Advanced Symbolics a utilisé ses algorithmes propriétaires sur Twitter et a obtenu des résultats précis et éclairants qui seront partagés avec les participants.

18:00 – 22:00

Soirée de réseautage présentée par Hydro-Québec

Musée national des beaux-arts du Québec
179 Grande Allée Ouest

EV2019VÉ La Conférence et le Salon Commercial
du 6 au 9 mai 2019| Hôtel Le Concorde, Ville de Québec, QC, CANADA
Mobilité électrique Canada (MÉC) vous invite à son 10e événement national, qui se tiendra à Québec du 6 au 9 mai 2019. Vitrine par excellence pour tous les modes de transport électriques terrestres, la Conférence et le Salon Commercial EV/VÉ est l’événement le plus important et le plus respecté au sein de l’industrie canadienne du VÉ.

Organisé par

Mobilité Électrique Canada

Share This